Comment bien choisir votre canne à pêche ?

Comment bien choisir votre canne à pêche ?

Si vous débutez dans la pêche, vous allez vite vous rendre compte que, contrairement à ce que tout un chacun peut penser, la pêche est un univers de spécialistes avec ses règles, son langage, et vous allez vite vous sentir perdu. Si vous ne savez pas ce qu’est un blank, que le rodbuilding est une discipline dont vous n’avez jamais entendu parler ou que vous ne connaissez pas la différence entre casting et spinning, alors vous avez encore beaucoup de choses à apprendre. Car tous ces termes ont pour point commun d’être lié à l’univers de la pêche et de sa fabrication. Alors, même si vous n’avez pas besoin de savoir monter vous-même votre propre canne à pêche, c’est un passage obligé pour tous les passionnés qui souhaitent passer du statut d’amateur, de passionné à expert.

Les caractéristiques d’une bonne canne à pêche

Les principales caractéristiques qui déterminent la qualité d’une canne à pêche sont :

  • la puissance,
  • la résistance,
  • la longueur,
  • l’action (flexibilité),
  • la conicité.

En effet, les cannes à pêche varient en longueur, en conicité, en action et en puissance.

Vous voulez une canne assez rigide pour ne pas casser lorsque vous luttez avec un poisson, mais suffisamment flexible pour que votre ligne ne se casse pas si vous mettez trop de tension sur la canne. Par-dessus tout, choisissez une canne avec laquelle vous vous sentez à l’aise, une canne qui répondra à vos besoins pour le poisson que vous visez.

La puissance

La puissance d’une canne à pêche est déterminée en LBS, unité de mesure anglaise, ou en grammes.

La puissance est la quantité de pression qu’un pêcheur doit infliger à sa canne pour la faire plier. Les cannes à action plus lourdes exigent plus de pression pour se plier, tandis que les cannes à action légère se plient beaucoup plus facilement.

La bonne combinaison de puissance et d’action est essentielle au bon fonctionnement de vos appâts.

Puissance de la canne à pêche

Longueur de la canne

La longueur d’une canne est généralement mesurée à partir de la pointe jusqu’à l’extrémité de la crosse. La longueur des cannes à pêche varie d’environ quatre pieds à quatorze pieds selon les modèles. Pour faciliter le transport, les cannes les plus longues se disloquent en plusieurs morceaux. Elles sont principalement utilisées pour la pêche à la mouche et pour les leurres plus lourds, au contraire des cannes plus courtes, davantage utilisées pour des leurres plus légers. Les cannes plus courtes sont également plus malléables et faciles de prise en main surtout lors d’une lutte avec un poisson. Choisissez donc votre longueur selon vos besoins et votre lieu de pêche, c’est-à-dire la distance où vous vous trouvez par rapport à la mise à l’eau. Votre choix de canne à pêche différera selon que vous vous trouvez sur un quai, un bateau, le long d’une rive…

Action de la canne à pêche

L’action de la tige détermine la capacité de flexion, autrement dit la souplesse, de cette dernière lorsque vous exercez une pression sur elle. L’action va avoir un impact sur deux éléments principalement :

  • le corps de la canne, communément appelé le blank,
  • les anneaux situés tout au long de la tige.

Plus la tige est pliée, plus l’action est lente. Une canne à action rapide pliera environ d’un quart de la distance entre le bout de la canne et le talon (tout en bas de la canne), alors qu’une canne à action lente peut plier jusqu’à 2/3 de la longueur totale de la canne. La circonférence ou la conicité de la canne jouera également un rôle dans l’action et la puissance de la canne.

Voici un schéma qui présente la correspondance entre l’action et la puissance pour pêcher la carpe.

Les différents types d’action :

Correspondance entre l’action et la puissance pour pêcher la carpe

Source : pecher-malin.com

La conicité de la canne à pêche

D’après le site Rodhouse, spécialisé dans la vente de matériel de canne à pêche, la conicité « désigne le rapport entre la section d’un butt et la section du tip, plus la différence est grande, plus la canne sera conique« .

Plus précisément, le cône de la canne est le diamètre du talon (fond) de la canne par rapport à l’extrémité. Le point où la tige présente une forte différence d’épaisseur est l’endroit où commence le cône. Le cône détermine également l’action des tiges.

Spinning VS casting

Maintenant que vous savez quelle longueur, puissance et action vous voulez pour votre canne à pêche, la dernière décision que vous devez prendre en tant que pêcheur est le style de canne que vous souhaitez utiliser. Les cannes à pêche se déclinent en deux styles principaux, avec des variations selon l’espèce et l’environnement visés :

  • un ensemble casting,
  • un ensemble spinning.

Les cannes à lancer de type casting sont conçues avec les guides sur le dessus du blank et permettent aux pêcheurs de lancer avec plus de précision. Elles sont disponibles en version « baitcasting » ou « spincasting » pour s’adapter à tous les types de moulinets.

Les cannes à pêche de type spinning sont généralement plus petites et plus légères que leurs homologues de type casting. Elles sont destinées à abriter des bobines de filage. Alors que les guides d’une canne de coulée sont placés sur le dessus de l’ébauche, les guides des cannes à filer sont placés sur le dessous. Cela en fait une option confortable et facile à utiliser pour les pêcheurs, surtout pour les débutants et ceux qui recherchent une canne ultra légère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *